Download Chronique de mon erreur judiciaire : Victime de l'affaire by Alain Marécaux PDF

By Alain Marécaux

L'affaire d'Outreau : dix-sept personnes accusées de faire partie d'un réseau de pédophilie, un véritable fiasco judiciaire qui a détruit des vies et broyé des réputations. Alain Marécaux était l'un de ces dix-sept accusés... Aujourd'hui, il fait partie des treize personnes qui ont été acquittées. Ce livre-témoignage, il l'a écrit en 2005, à los angeles suite du procès le condamnant à dix-huit mois de felony avec sursis, malgré les témoins en sa faveur et les revirements de ses accusateurs. Un livre qui décrit une descente aux enfers, une vie qui bascule à jamais dans l'horreur et le déshonneur. Depuis, Alain Marécaux a été innocenté. Le 1er décembre 2005, après presque deux ans d'incarcération, une grève de l. a. faim et plusieurs tentatives de suicide, il redevient enfin un homme libre. Mais remark recommencer à vivre après un tel cauchemar ? Dans cette nouvelle édition, Alain Marécaux relate l'après, ou ce que devient un homme qui a tout perdu. De nouveaux chapitres viennent compléter l'histoire en racontant le procès de cet homme, les plus hautes autorités de l'Etat le recevant, l'opinion en sa faveur (comme aux autres injustement accusés), sa vie avec sa nouvelle femme, ce qu'il tire de ce drame... Un témoignage bouleversant qui dénonce los angeles conduite de l'instruction et fait comprendre au public qu'un tel drame peut arriver à chacun d'entre nous.

Show description

Read Online or Download Chronique de mon erreur judiciaire : Victime de l'affaire d'Outreau PDF

Similar french_1 books

Théorie évolutionniste de la liberté

Il y a des milliards d'années, il n'y avait pas de liberté sur Terre. vehicle il n'y avait pas de vie. Quelles formes de liberté se sont développées depuis les origines de los angeles vie ? Peut-il y avoir libre arbitre dans un monde déterminé ? Si nous sommes libres, sommes-nous responsables de notre liberté ou n'est-ce qu'un hasard ?

Extra info for Chronique de mon erreur judiciaire : Victime de l'affaire d'Outreau

Example text

Je reçois grâce à elles des nouvelles de mes parents, pour qui le choc est très rude mais qui remontent la pente et se battent pour moi. J’ai également quelques informations sur les enfants, placés dans des familles d’accueil différentes et fréquentant de nouvelles écoles. L’une d’entre elles se trouve à Outreau, ce qui est un comble. Quant à Odile, mes sœurs me la décrivent dans le même état d’esprit que moi : la haine rivée au corps et mue par une incroyable soif de vengeance. Thérèse et Dany développent leur stratégie pour nous porter secours, dont la constitution d’un comité de soutien.

Je suis ensuite transféré dans un fourgon cellulaire, autrement dit une camionnette antique composée de minicellules. En fait de compartiment, il s’agit plutôt d’une cage avec, à l’intérieur, un endroit pour s’asseoir. Et seulement s’asseoir, puisqu’il est impossible de se relever ou, simplement, de se retourner. Le véhicule démarre et me voici brinquebalé dans ce fourgon infernal, d’un autre âge, comme un animal de cirque. Secoué dans tous les sens, je ne peux même pas poser la tête contre la paroi tellement elle vibre.

Froid, fumée et bruit sont donc notre lot quotidien, auquel s’ajoute le manque d’espace vital. La minuscule largeur des lits ne nous permet pas de bouger correctement. Il est impossible, notamment, de plier les jambes sans que les draps et les couvertures ne sortent de sous le matelas. Quant aux barres situées de chaque côté du lit, elles présentent comme seul agrément celui de nous cogner la tête au moindre mouvement mal calculé. Pour briser l’élan du coulis d’air, nous en sommes réduits à calfeutrer les extrémités des lits avec des sacs poubelles fort peu « esthétiques ».

Download PDF sample

Rated 4.11 of 5 – based on 17 votes